HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

islamophobie quebec

J'ai toujours cru que les pires ennemis des péquistes étaient les péquistes eux-mêmes.
Des musulmans enjoignent les politiciens à reconnaître les crimes haineux dont ils sont victimes.
Il ne faut pas sombrer dans les mêmes travers et il faut toujours se souvenir que la xénophobie est la principale racine du racisme et de l'antisémitisme.
Plusieurs mythes sont ancrés dans l'imaginaire populaire à propos du concept controversé d'islamophobie.
Le Centre Communautaire Islamique de l'Est de Montréal, aussi appelé le Centre communautaire islamique Assahaba, dirigé par
Sais-tu à jamais qu'une large frange des musulmans ne se reconnait pas dans le langage de la violence à travers lequel tu miroites à tous ton sens de la citoyenneté?
D'après vous le Québec est-il raciste, intolérant et islamophobe ou est-ce l'image que certains groupes cherchent à donner au Québec pour leur propre agenda politique?
QUÉBEC - Malgré les craintes soulevées par les attentats reliés au radicalisme islamique survenus en France récemment, le
Je suis de culture arabe et musulmane et je suis pour la laïcité de l'État. Ni inclusive ni exclusive, pour la laïcité tout court. Par quelle magie je me retrouve représenté par un imam qui pourfend les valeurs démocratiques du pays. Je ne me reconnais absolument pas, comme des dizaines de milliers d'autres musulmans d'ailleurs, dans les déclarations de ces pseudo-leaders de la communauté.
Entre le Québec et la France, il y a un océan. Avec les débats sociaux, du Québec à la France, il n'y a souvent qu'un pas. Proximité linguistique oblige, échanges privilégiés entre les deux sociétés, les relations françaises et québécoises relèvent d'une complexité à dormir debout: tantôt dans le rejet des modèles, tantôt dans l'admiration, parfois dans le mimétisme, mais au fond toujours dans l'interaction.
La stratégie politique du Parti québécois envers une communauté facile à cibler, en l'occurrence la communauté musulmane semble avoir fonctionné à la lecture d'un volet du dernier sondage Crop-Radio-Canada. Celui-ci nous apprend que plus de la moitié (53%) des Québécois et plus de 60% des francophones se sentent menacés par l'intégrisme musulman.
En fait, en procédant ainsi, c'est-à-dire en construisant l'islam en un monstre que les majorités musulmanes d'ici et d'ailleurs ne reconnaissent nullement, ces islamophobes ne souffrent pas seulement une phobie irrationnelle. Ils sont clairement les victimes, parfois consentantes, d'une tenace paranoïa.
Les réactions islamophobes des derniers jours au Québec, telles que la profanation d'une mosquée, le congédiement d'une jeune musulmane portant le hidjab dans le secteur privé où elle travaillait et l'agression dans un centre commercial d'une famille musulmane vivant au Québec depuis 15 ans font sans l'ombre d'un doute ressurgir les sombres dérives vécues en Europe depuis 10 ans.