HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Joe Biden

«Le gouvernement Trudeau a l’occasion de démontrer son sérieux climatique sur la scène internationale.»
Le gouvernement doit comprendre l’importance de tels projets énergétiques en s’appuyant sur des bases économiques et factuelles, puis s’assurer de les défendre comme il se doit.
Documenter les problèmes et les enjeux importants ainsi que favoriser l’engagement de la population aboutirait à une démocratie plus saine, surtout si le processus inclut un véritable dialogue, de l’imputabilité et une bonne planification.
Le magazine représente Joe Biden à la fenêtre du Bureau ovale, avec le désordre derrière.
La jeune activiste n'a pas hésité à se moquer des récents propos du sénateur républicain.
«Cette terre a été volée», ont plutôt fait valoir des critiques à la suite de l'investiture de Joe Biden.
Le nouveau président promet de ramener «ce qui a énormément manqué ces quatre dernières années».
Le sénateur du Texas a été frappé par une vérification instantanée des faits sur Twitter.
D'autres dirigeants vont-ils perpétuer ce nouveau modèle de leadership sans comprendre que cela pourrait engendrer des répercussions virales qui s’étendent au sein de leurs organisations et chez leurs employés?
Le démocrate a été malgré lui l'une des stars de la cérémonie à Washington.
Un aperçu des réunions virtuelles de QAnon, qui n'ont pas du tout tourné comme prévu.
Tous les quatre ans, des commentateurs majoritairement libéraux affirment qu’il est profondément injuste que les votes dans les États peu peuplés comptent plus que ceux des États densément peuplés.
Le groupe est connu pour son «one-hit wonder», la chanson «You Get What You Give».
Voici comment le président et le président élu prévoient passer le Martin Luther King Jr. Day, important jour férié aux États-Unis.
Jusqu'à 15 000 militaires doivent converger vers Washington, où des menaces en prévision de l'investiture de Joe Biden font craindre le pire.
Un des plans serait d'encercler le Capitole et d'assassiner des démocrates pour permettre aux républicains de prendre le contrôle du gouvernement.
Trois autres présidents, dont deux de la même famille, ont décidé de boycotter cette cérémonie d'inauguration.
Le président a affirmé au plus haut responsable électoral de l'État qu'il n'y avait «rien de mal» à dire que le décompte final des voix avait été «recalculé».