HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

lacher prise

«C'est le coeur un peu gros que Valérie et Madeleine vous disent au revoir.»
Et si on arrêtait de sacrifier notre santé mentale sur l’autel de la performance?
Passer d'une «obsédée du contrôle» à une fille qui lâche prise d'une façon sélective et consciente n'est pas une mince affaire
L’Allemagne et les États-Unis sont également intéressés...
Une belle reconnaissance pour la comédienne et la série «Lâcher prise»...
«On s'acharne à comparer des shows qui ne sont pas comparables...»
Alors oui, il faut accepter de lâcher prise. De s'accorder du temps. Du temps pour soi, pour vivre à fond, et parfois pour se planter.
Les personnes qui ont un certain problème de contrôle et de rigidité sont les plus susceptibles de développer de la rancune. Je dirais même qu'il s'agit là d'un de leurs principaux traits de personnalité.
C'est à chacun d'entre nous d'élaborer notre propre définition du bonheur et ensuite de le créer. Peu importe votre situation, voici les étapes à suivre.
Rares sont les comédiennes capables d’interpréter des personnages de toutes les générations avec autant de justesse que Sophie
Comment se sortir de ces situations qui nous prennent notre énergie et nous démotivent au plus haut point?
Une population de huit millions de personnes ne peut former qu'un certain nombre d'universitaires. Le Québec a aussi besoin d'électriciens, de plombiers, de menuisiers, de cuisiniers, de techniciens et de technologues.
Pourquoi ne pas se simplifier la vie en acceptant de voir nos émotions, de les vivre pour qu'elles s'en aillent d'elles-mêmes? Peut-être parce que c'est difficile à faire. Peut-être parce que c'est un défi, de se regarder et de réaliser qu'on n'est pas parfait, qu'on a des failles, des vulnérabilités. Parce que ça prend une bonne dose de confiance en soi, d'amour de soi pour se voir tel qu'on est et arriver à l'accepter.
Les anglophones ont une expression qui parle d'elle-même : FOMO, qui signifie « Fear of missing out ». La peur de manquer quelque chose, de passer à côté de quelque chose. Ça vous ressemble? Fort probable. Ce phénomène est de plus en plus présent avec la montée en puissance des réseaux sociaux. Pourquoi?
Je me suis réveillé un matin il y a environ un mois et je me suis soudainement rendu compte que j'étais au bout du rouleau. D'habitude, j'ai hâte de me rendre au travail, mais ce jour-là j'ai dû lutter pour sortir de chez moi.
Que se serait-il passé si j'avais su lâcher prise plus souvent dans ma vie? Et surtout, lâcher prise plus tôt, avant l'épuisement et le sentiment de défaite. Accepter ce qui est. Apprécier ce qui est. Lâcher prise pour me faire du bien. Et vous? Est-ce que lâcher prise pourrait vous faire du bien?
La tentation est forte de donner une direction précise à notre vie et d'avoir le dernier mot sur tout. Mais parfois, il vaut mieux laisser le courant nous emporter. En effet, nous créons trop souvent des blocages énergétiques qui empêchent l'abondance, la chance et la croissance personnelle de se manifester. Vivre au moment présent équivaut à laisser les choses survenir d'elles-mêmes, en toute simplicité.