HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

lettre-a-pauline-marois

Malgré mes nombreuses critiques à votre égard au fil des ans, force m'est d'admettre que vous êtes une femme de convictions qui aura tout tenté selon ses principes afin d'améliorer notre sort et je vous en remercie.
La politique est ingrate. Ça, tu le savais. Tu l'avais vécu. Plusieurs fois. Tu t'étais relevée. Plusieurs fois. Tu nous avais, tous, relevés. Et depuis 18 mois, c'est tout le Québec que tu as relevé, le sortant des marais de la collusion, de l'immobilisme, de la résignation. Tu n'en a pas été récompensée. Loin s'en faut. Mais nous savons tout ce que tu as réparé, tout ce que tu as fait, tout ce que tu as mis en branle.
Pourquoi ne pas prévoir un vote futur à l'Assemblée nationale, ou tenir un référendum d'initiative populaire et un minimum de débats publics relativement à un partenariat entre Québec et le paradis fiscal que sont les îles Turks-et-Caicos? Ne serait-ce pas maintenant «à nous de choisir», comme le rappelait si bien le slogan de campagne de votre parti en 2012?
Madame Marois, je vous demande de modifier le projet de loi déposé aujourd'hui de façon à ce qu'il reprenne les éléments consensuels cités plus haut en écartant ce qui divise les Québécoises et les Québécois. Je vous demande plus particulièrement de ne proposer aucun texte législatif en contravention de nos Chartes des droits et libertés. Jamais le parti que je dirige ne soutiendra une telle proposition, sans aller à l'encontre de son attachement profond aux libertés, si chèrement payées par celles et ceux qui nous ont précédés.
Vous semblez croire qu'il est possible de se jouer des Québécois à loisir ; que, du haut de votre mépris, vous puissiez nous manipuler de la manière la plus basique. J'espère avoir tort à votre sujet, mais même si ce n'est pas le cas, je sais que vous, vous avez tort à notre sujet.