HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

libertes-individuelles

Voulons-nous vivre dans une nation qui criminalise le sexe et ne respecte pas les femmes?
Tout se passe comme s'il allait de soi que la sécurité nationale passe avant tout.
Le Canada vous appartient de la même façon qu'il appartient aux autres qui étaient là avant vous.
Limitée d'un côté par les nombreux critères à respecter pour y avoir droit, et d'un autre côté par les accommodements offerts aux médecins, l'aide médicale à mourir peine aujourd'hui à accomplir son objectif.
Le Québec a déjà son lot de politiques inefficaces et coûteuses. Pas besoin de s'empresser pour imiter les erreurs de nos voisins!
Il me semble exagéré de prétendre que de permettre l'assermentation à visage couvert équivaudrait à tolérer l'extrémisme ou à renoncer à l'égalité entre les sexes.
Lorsqu'on s'y penche rapidement, ce débat semble complètement futile. En quoi le fait d'obliger quelques femmes par années à soutirer leur niqab pour célébrer leurs nouvelles nationalités améliorerait concrètement nos conditions de vie? La réponse est simple : très certainement à rien!
Une société qui étouffe toute contestation, plutôt que d'y voir un moyen de progresser collectivement vers un meilleur vivre-ensemble, se condamne à la sclérose.
Qu'importe le système dans lequel un individu se retrouve, la liberté et l'égalité ne peuvent coexister également.
La maison est bien protégée et Stephen Harper, notre bon petit père à tous, n'a pas fini d'en faire à sa tête en nous jurant qu'il fait ce que nous lui avions demandé de faire. Le comble, c'est que tout le monde est d'accord.