HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

maka kotto

La Charte de la langue française est encore aujourd'hui le plus important symbole de notre affirmation.
Un 10e député du Parti québécois (PQ) a signifié son appui à la candidature d'Alexandre Cloutier au leadership du parti. Maka
Les partis d'opposition craignent qu'une hausse soudaine des seuils d'immigration rende plus fragile le statut du français
Vous immigrez dans un pays que vous voyez comme un modèle de tranquillité et de paix, sans aucun de ces troubles et agitations politiques qui sont peut-être monnaie courante dans votre contrée d'origine.
QUÉBEC - Malgré ses excuses publiques, Pierre Karl Péladeau avait raison «sur le fond» dans ses propos sur l'immigration
Contrairement à ce que souhaite la ministre Weil, nous ne voulons pas d'une politique d'immigration basée sur le modèle canadien, mais plutôt d'une politique québécoise, en totale maîtrise d'œuvre, adaptée à la spécificité de notre nation et en phase avec les valeurs démocratiques qui nous distinguent.
La course à la chefferie du PQ est à peine lancée que plusieurs députés se rangent derrière leur candidat favori. Ainsi, le
Nous sommes loin d'un état de fait juste entre les peuples fondateurs de la Confédération. Une machiavélique politique nous aura éloignés de la juste formule du B&B, donc d'un équilibre viable pour le fait français au sein de la Confédération. Par conséquent, l'option souverainiste, repris sur des fondements d'inclusion, d'intégration positive, et toujours résolument d'expression française, se justifie et s'impose même à tout humaniste.
MONTRÉAL - L'arrivée au pouvoir du Parti libéral du Québec (PLQ) suscite une inquiétude dans le milieu littéraire, qui craint
La culture est passée sous le radar dans la campagne électorale en cours au Québec. L'Association québécoise de l'industrie
www.sebastiaanterburg.nl/" data-caption="Photo CC-BY Sebastiaan ter Burg License: creativecommons.org/licenses/by/ 3.0/ Contact
SAINT-PIERRE-DE-L'ÎLE-D'ORLÉANS, Qc - Félix Leclerc est maintenant officiellement un personnage historique. La première ministre
Le katajjaniq, ou chant de gorge inuit, est le premier élément déposé dans le patrimoine immatériel du Québec. Le ministre
Si des générations d'analphabètes fonctionnels sont malheureusement peut-être sacrifiées, il est temps de se réveiller pour celles en devenir. C'est un devoir de société. Un devoir de nos gouvernements.
Le prix unique du livre est une politique économique et culturelle veillant à protéger la bibliodiversité. Que les ventes de livres aient baissé de 18% entre 2009 et 2012, qu'on lise peu au Québec, cela est vrai. Mais si on lit peu, on achète aussi déjà peu. Le fera-t-on encore moins parce que, dans 11% des occasions d'achat, le livre sera un rien plus cher? L'impact ne saurait être aussi grand que le craignent les détracteurs de cette réglementation.
Le ministre Maka Kotto propose la formation d'un système collusoire où les prix des livres seraient fixés, rendant illégal pour les détaillants d'offrir des rabais supérieurs à 10 % dans les mois suivants la sortie d'un nouveau titre. Le Parti libéral est un complice silencieux de cette attaque frontale sur les lecteurs québécois.
Le ministre Kotto a présenté hier sa loi pour le livre à prix unique, prétextant vouloir protéger l'avenir et la diversité en littérature en disant vouloir protéger les librairies indépendantes. Cet effort est fallacieux et vain. Vain, dans le sens où il va à l'encontre d'un essor technologique sans précédent, et fallacieux, car il prétend que les problèmes de l'industrie du livre se trouvent au niveau du prix et des grandes surfaces.
Le gouvernement du Québec souhaite encadrer le prix des livres neufs pour soutenir les librairies en difficultés financières
Notre gouvernement entend apporter sa contribution dans la défense du livre québécois, dans la défense de notre identité collective. Avec cette volonté en tête et après avoir entendu, écouté, les gens concernés, notre gouvernement ira de l'avant avec un projet de loi pour encadrer le prix du livre afin de limiter le rabais à 10 % sur les nouveautés pendant 9 mois.
Il faut créer un Netflix québécois, donner plus d'argent à Télé-Québec et taxer les tablettes électroniques afin de soutenir