HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

maternite

«Notre projet de la deuxième vague...»
Lorsque j’ai donné naissance à mon fils, lors de la première vague, j’étais persuadée que le monde serait revenu à la normale en 2021.
«Elle nous comble de joie, nous ne pourrions être plus heureux!»
Difficile d'argumenter avec elle. đź‘Ź
En tant qu’enseignantes, nous n’avons droit à aucun congé particulier après une fausse couche survenue avant 20 semaines.
«Le premier mois et demi de ma fille, elle nous a vus avec un masque. Toutes les premières photos qu’on a, le premier corps à corps, on a un masque.»
La fière maman a évidemment partagé un premier cliché des nouveaux venus pour annoncer la bonne nouvelle...
Pendant que mes amies découvraient la maternité, j’étais propulsée bien malgré moi dans l’univers de la maladie mentale. Le 19 novembre 2011, ma vie a basculé du tout au tout et je n’ai jamais pu aller au bout de ce désir.
«Je n'aime pas que nous imposions des préjugés sexistes aux gens, encore moins aux bébés. Je veux être un parent qui permette à mon enfant de se dévoiler à moi.»
Je cherche la force de tourner cette page de ma vie pour pouvoir commencer un autre chapitre.