HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

mode-electoral

Les commentaires se sont enflammés sur le choix d'un scrutin de remplacement que ce soit la présidentielle à un tour ou à deux tours, que ce soit le statu quo, que ce soit la préférentielle à deux choix ou que ce soit une des multiples variantes complexes de la proportionnelle.
Le nouveau ministre Bernard Drainville responsable de la réforme de nos institutions démocratiques sera rapidement confronté à un vieux défi et un nouveau dilemme, à savoir comment injecter de l'équité dans notre mode électoral sans créer un parlement à l'italienne. Ainsi pendant que l'Italie a changé 37 fois de gouvernement depuis 1970, le Québec lui en a connu approximativement 12 au cours de la même période. On ne peut évidemment tout blâmer l'instabilité politique italienne sur son type de régime électoral, mais c'est le type de crainte qui a fait reculer plusieurs ministres à qui on a déjà confier de tels défis.