HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

mouvement occupy

De voir ces jeunes braver une menace bien réelle pour s'opposer à des politiques gouvernementales qui toujours favorisent les mêmes, mais jamais l'ensemble, est d'une force incroyable en soi.
Alors qu'on demande à l'ensemble de la population du Québec de se serrer la ceinture, les banques continuent d'accumuler des revenus gigantesques.
Cette d√©mocratie v√©ritable, la d√©mocratie participative - terme davantage √©vocateur et engageant, √† mes yeux, que celui de d√©mocratie directe - est, nous rappelle Dupuis-D√©ri en conclusion de son ouvrage, est un processus long et laborieux. ¬ęMais qui a pr√©tendu qu'il est facile de r√©aliser la libert√©, l'√©galit√© et la solidarit√©?¬Ľ
La situation f√Ęcheuse dans laquelle nous nous trouvons actuellement, autant sur le plan environnemental que social,n'est pas la faute du capitalisme. En effet - attachez bien votre tuque - elle pourrait bien √™tre r√©solue PAR le capitalisme. Il y a quelque chose que nous n'avons pas bien saisi! Le capitalisme est simplement un mod√®le √©conomique qui n'a pas de valeur morale (bonne ou mauvaise) intrins√®quement li√©e √† sa structure.
Se battre contre le capitalisme, c'est comme vouloir √©liminer les maringouins de la surface de la Terre. C'est ridicule, dangereux, voire impossible. Rappelez-vous donc que vous avez tout ce que vous avez GR√āCE au m√©chant capitalisme. Tous vos loisirs sont capitalistes. √Ä moins que votre activit√© favorite ne soit de r√©colter de l'eau de pluie avec des feuilles vertes. Note : se promener √† Bixi, c'est tr√®s capitaliste.
Que ce soit l'engagement communautaire ou l'engagement politique, il importe que les citoyens s'impliquent davantage. Signer une pétition ne prend que quelques minutes. Aider quelqu'un dans le besoin ou militer pour l'instauration d'une nouvelle politique prend quelques minutes de plus. Il importe que les citoyens prennent conscience de l'impact qu'ils peuvent avoir sur la société.
En temps d'élections, les visages souriants de nos potentiels élus essaiment en ville, nous assurant qu'ils connaissent nos besoins, nous promettant de faire comme s'ils étaient "le peuple". Une fois le suffrage consommé et nos représentants intronisés (et jamais, ou presque, ceux pour qui j'ai voté... c'est peut-être pourquoi je m'en prends à eux, direz-vous... pas fou!), nous sommes très poliment conviés à continuer notre petite vie, jusqu'à ce qu'on nous invite à renouveler notre licence de citoyen.
C'est cet individu narcissique qui serait r√©apparu avec la soci√©t√© industrielle dans les ann√©es soixante √† l'√Ęge de la consommation de masse √† aujourd'hui. On a dit Sarko, mais cela aurait pu tout aussi bien √™tre Paris Hilton ou, chez nous, les faiseux de recettes, lofteurs et autre pl√©thore d'histrions, ou critiques de la poutine du Ramsay BBQ, qui dispensent leurs avis √©motifs, pol√©mistes et souvent d√©magogiques et contribue ainsi √† vider de son sens le d√©bat public.