HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

permis de taxi

Les chauffeurs de taxi dénoncent une «expropriation déguisée» de leur métier.
«Moi, ça fait 30 ans que je fais du taxi. Je ne me vois pas faire autre chose.»
La modernisation de l’industrie du taxi ne doit pas se faire au détriment du transport adapté et des gens qui en ont besoin quotidiennement.
Est-ce que le PLQ peut prétendre qu'il défend les communautés culturelles? Je pense qu'on peut facilement dire que le PLQ défend tous les Québécois, peu importe leurs origines
L'industrie du taxi vit présentement de grands changements. Elle a toujours fonctionné sous le principe d'un monopole, sans concurrence directe.
Imaginez si l'industrie des voitures à chevaux avait pu convaincre nos dirigeants d'interdire la voiture, cette nouvelle technologie, parce qu'elle nuisait aux propriétaires de calèche.
Propriétaire d'environ 40 % des taxis de Montréal, Alexandre Taillefer est d'avis qu'un « plan de rachat » des permis de
Le gouvernement de Philippe Couillard a indiqué mardi qu'il ouvrait la porte à un dédommagement pour les propriétaires de
La solution du gouvernement Couillard pour contrer Uber va prendre trop de temps, selon l'industrie du taxi, qui plaide l'urgence
Il nous faut une révolution dans la façon dont nous utilisons nos services de taxis et de covoiturage.
Abonnez-vous Ă  notre page sur Facebook Pour voir le graphique sur l'Ă©volution de la valeur moyenne des permis de taxi sur
MONTRÉAL - L'opposition officielle demande au gouvernement québécois de suspendre, du moins temporairement, le controversé
MONTRÉAL — Le syndicat des Métallos demande à la Cour supérieure de déclarer illégales les activités du service de taxi parallèle
Par définition, créer quelque chose d'innovateur risque de perturber l'ordre établi.
Tous les détenteurs de permis ne sont pas des gens riches comme M. Friedman. Certains sont de petits entrepreneurs qui ont acheté un permis en y investissant toutes leurs épargnes et en hypothéquant tous leurs actifs.
Pendant que vos collègues ravagent des bagnoles et s'en prennent aux passagers d'Uber, Uber profite du fait que ce n'est pas lui qui casse la gueule des citoyens.
MONTRÉAL - L'arrivée de concurrents et de nouvelles technologies force les politiciens de tout le Canada à réévaluer le secteur