HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

psychologie

L'emploi du «désolé» peut vous décrédibiliser dans le monde de l'entreprise. Ces professionnels expliquent pourquoi et vous donnent les pistes pour s'en défaire.
À dĂ©faut de pouvoir s’évader de notre rĂ©alitĂ© pendant un mois, il y a moyen de s'accorder de mini-vacances mentales au quotidien.
Lors d'une interview tĂ©lĂ©visĂ©e, la chanteuse britannique qui a portĂ© plainte contre Shia LaBeouf a expliquĂ© qu'il faut arrĂȘter de poser la question suivante: «Pourquoi tu n'es pas partie?».
Une seule journĂ©e sur votre lieu de travail et vous ĂȘtes Ă©puisĂ© comme si vous aviez couru un marathon: changer de rythme n'est pas sans consĂ©quences.
Tous ceux qui supervisent des personnes introverties devraient lire cet article, et notamment les extravertis!
Ne pas mettre le nez dehors n'est pas sans conséquences sur notre physique et notre mental.
Courir aprÚs le bonheur expose à un effet boomerang. Voici ce qui, selon la science, contribue réellement à nous rendre heureux.
«Vouloir que tout soit positif me semble un rĂȘve dangereux – et en ce sens trĂšs sombre et mortifĂšre, souligne le philosophe et Ă©crivain Fabrice Midal. Je prĂ©fĂšre voir la rĂ©alitĂ© telle qu’elle est, dans toute sa complexitĂ©.»
ParticuliÚrement en cette période de pandémie qui exacerbe les peurs et tensions, comment vivre notre couple harmonieusement?
Voici comment des spĂ©cialistes de la santĂ© mentale parviennent Ă  se maintenir en forme, rĂ©duire leur niveau de stress et d’anxiĂ©tĂ©, et Ă  se recentrer aprĂšs l’enfer de 2020.
L'environnement familial de mĂȘme que la pression scolaire et sociale sont Ă  la source de ce syndrome chez les jeunes.
Des trucs pour Ă©viter que le couvre-feu ne vous frappe comme une massue.
«Plus on voit nos libertĂ©s se restreindre, plus on a tendance Ă  chercher des coupables. Et c’est lĂ  le danger de la radicalisation. Il faut faire trĂšs attention.»
La pandĂ©mie de coronavirus nous a confinĂ©s, Ă©loignĂ©s de nos proches, angoissĂ©s, endeuillĂ©s. Mais si nous voyons le verre Ă  moitiĂ© plein, elle nous a aussi beaucoup appris sur nous-mĂȘmes.
Se faire dire que «tout va bien» quand ça ne va pas bien du tout, c'est loin d'ĂȘtre bĂ©nĂ©fique.
Au Royaume-Uni, ces enfants ont dessiné le coronavirus. Un trÚs bon moyen de les faire parler de la pandémie.
La petite surprise nous fait plaisir mais nous donne surtout une leçon: apprendre à patienter.
On n’est pas formĂ© Ă  ĂȘtre heureux, mais tout le monde a une aptitude au bonheur.