HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

suicide

Par moments, Oprah Winfrey a paru ébranlée par les confidences de Meghan Markle.
Ce que je sais, c’est que la part d’inexpliqué, la culpabilité, les doutes et les questionnements qui s’en suivent assaillent tous ceux qui ont été confrontés à cette douleur qui frappe fort, en plein coeur.
La jeune femme de 23 ans a mis fin à ses jours, huit ans après avoir été agressée sexuellement.
Il peut être tentant de concentrer toutes les ressources à limiter la contagion et soigner les personnes infectées. Il convient cependant de maintenir les services de soutien social à leur niveau maximum.
Culture du viol, consentement, harcèlement... La série qui revient pour une quatrième et dernière saison a beaucoup à nous apprendre.
Et le pire pourrait ĂŞtre Ă  venir, si on se fie Ă  la situation en Europe.
C’est beaucoup de travail, je ne m’en cacherai pas. Mais je sais qu’il y a des gens qui sont là pour me supporter. Je ne peux pas faire autrement que de continuer à avancer.
«C'était un vendredi matin, je vais m'en rappeler toute ma vie. Je me suis dit que ça serait plus facile de tout arrêter parce que ça me faisait trop mal.»
Le décès du policier Patrick Bigras, 45 ans, a plongé dans le deuil ses confrères et ravivé de douloureux souvenirs pour l’ex-conjointe de Guy Turcotte.
Une ex-policière réagit au décès de Patrick Bigras, le policier ayant découvert le corps des enfants de Guy Turcotte.
En nous abstenant de reconnaître la représentation erronée et potentiellement dangereuse du suicide et du processus de recherche d'aide dans cette série, nous rendons un mauvais service aux hommes et aux garçons.
Quelques jours avant son suicide, la jeune femme s'était rendue à l'urgence dans le but d'être hospitalisée.
Entre 2007 et 2017, le taux d'hospitalisation après une tentative de suicide a plus que doublé chez les jeunes.
Le bonheur, c'est de me lever aux aurores et d'ĂŞtre encore en vie.
«Trop de fausses informations ont été véhiculées!»
La croyance populaire selon laquelle «si une personne veut se suicider, elle trouvera le moyen» ne concorde pas avec la réalité.
Bien que le suicide soit multifactoriel, la présence d’une arme dans la maison multiplie par cinq les risques de suicide.
La dernière chose qu’une personne atteinte veut, c’est d'attirer le regard des autres. On veut passer inaperçu, car le jugement des autres est comme une brûlure.
Vouloir mourir, c'est vouloir éteindre ce que nous sommes présentement. Rien à voir avec le fait de s'enlever la vie. C'est plutôt une invitation à renaître sous une forme qui nous conviendra mieux.