Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bélugas : Pêches et Océans Canada sensibilise les plaisanciers aux bonnes pratiques

Radio-Canada

Pêches et Océans Canada lance une campagne pour sensibiliser les plaisanciers qui naviguent près des bélugas entre Saint-Jean-Port-Joli et Saint-Simon.

Le biologiste principal à la gestion des espèces en péril pour Pêche et Océans Canada, Hugues Bouchard, rappelle que les femelles bélugas mettent bas, nourrissent et élèvent leurs petits de mai à octobre. Les plaisanciers, très actifs durant cette période, doivent donc adopter de bonnes pratiques afin d'assurer la survie de l'espèce.

Hugues Bouchard note qu'il n'y a pas de sensibilisation en bonne et due forme auprès des plaisanciers à l'extérieur du parc marin Saguenay-Saint-Laurent

« On sait qu'il y a beaucoup de plaisanciers présents dans l'habitat du béluga pendant la saison des naissances, note M. Bouchard. Pendant la saison estivale, on sait qu'il y a certains cas de dérangement rapportés. »

Le projet de Pêches et Océans a pour objectif de modifier les comportements nuisibles des plaisanciers.

Les bonnes pratiques recommandées par Pêche et Océans Canada sont, entre autres, de réduire la vitesse des embarcations, de rester à plus de 400 mètres de l'espèce et de ne pas séparer les groupes de bélugas.

Le ministère estime à 900 le nombre de bélugas, un nombre en déclin depuis la fin des années 2000.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vancouver Aquarium Beluga Research

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.