Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cheerleaders: les Alouettes reviennent sur leur décision

Les messages des partisans ont fait pencher la balance.

Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée, se sont probablement dit les dirigeants des Alouettes de Montréal.

L’organisation de la Ligue canadienne de football est revenue sur sa décision d’abolir son équipe de cheerleaders, a-t-elle annoncé par voie de communiqué. Les Moineaux ont reconsidéré leur choix et les meneuses et meneurs de claques seront sur le terrain pour la saison 2020.

«Les partisans nous ont parlé, nos abonnés se sont manifestés, ils nous ont, d’une façon constructive et respectueuse, en vaste majorité demandé de revoir notre décision. Ils ont surtout démontré leur attachement profond à notre équipe de cheerleaders, et aux Alouettes. Nous avons écouté et nous avons lu les nombreux messages», peut-on lire dans le communiqué.


Les Alouettes avaient évoqué un «contexte de redressement financier» pour justifier la fin de l’équipe de cheerleaders, mercredi dernier.

La formation montréalaise n’a pas indiqué si l’équipe de cheerleaders gardera la même taille. Elle a toutefois annoncé qu’elle invite «dès cette semaine quelques représentants de l’équipe de cheer pour discuter avec la direction» pour «aller de l’avant d’une façon satisfaisante, autant pour les fans que pour les Alouettes».

Les Alouettes entameront leur calendrier régulier le 12 juin prochain. Le premier match à domicile aura lieu le 2 juillet.

Rappelons que l’équipe a de nouveaux propriétaires depuis le début de 2020.

À VOIR: des Québécois à la tête des Alouettes

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.