Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cette touchante reprise d'une chanson de Daniel Bélanger célèbre la diversité québécoise

«Tu me demandes qui je suis. Je suis de n'importe où.»

Publié sur les réseaux sociaux ce mardi 23 juin, le court métrage «Pour rêver mieux» présente une nouvelle version de la chanson Rêver mieux, de l’auteur-compositeur-interprète québécois Daniel Bélanger.

Initié par le musicien Liu-Kong Ha (Random Recipe) et le cinéaste Khoa Lê (Bà nôi, Dans nos villes), tous deux d’origine vietnamienne, le projet aspire à reconnaître et célébrer la diversité culturelle présente au Québec. Touchés par les enjeux de sous-représentation en culture, les deux artistes ont voulu offrir une vitrine aux Québécois de toutes origines.

«À l’écran, leurs visages s’illuminent en un tableau vibrant et multicolore. On peut y lire leurs existences fabuleuses, presque entendre leurs rêves», dit-on dans le communiqué.

Les voix de La Bronze, Ines Talbi, Soleil Launiere et Franck Julien portent la pièce de Daniel Bélanger, accompagnées par le guitariste André Papanicolaou, sous la direction musicale de Liu-Kong Ha et de Philippe Brault.

Se voulant inclusive, l’oeuvre est accessible en différentes versions adaptées aux personnes francophones, anglophones, malentendant.e.s et non-voyant.e.s.

Au moment de la publication de cet article, la vidéo avait été visionnée près de 11 000 fois sur Instagram et partagée plus de 3200 fois sur Facebook.

Popular in the Community

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.