Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Paris envoie sept terroristes en prison, dont le frère d'un djihadiste de Paris

PARIS — Sept jeunes hommes qui ont passé plusieurs semaines dans les rangs du groupe armé État islamique en Syrie avant de rentrer en France ont été condamnés à des peines de prison mercredi.

On compte parmi eux le frère d'un des kamikazes qui ont attaqué Paris en novembre.

Les accusés, qui sont âgés de 24 à 27 ans, ont écopé mercredi de peines qui vont de six à neuf ans de prison. Ils ont notamment été reconnus coupables d'avoir recruté des djihadistes français, d'avoir rejoint les rangs d'un « groupe terroriste » en Syrie en 2013-2014 (le groupe armé État islamique), et d'avoir reçu un entraînement militaire.

Karim Mohamed-Aggad, le frère d'un des terroristes qui ont attaqué la salle de spectacles du Bataclan le 13 novembre, a été envoyé derrière les barreaux pour neuf ans, soit la peine la plus lourde imposée à tous les accusés.

Le procureur l'a présenté comme un leader du groupe. Mohamed-Aggad prétend s'être rendu en Syrie à des fins humanitaires.

Attentats de Paris du 13 novembre 2015
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.