Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Safia Nolin a porté plainte au SPVM pour harcèlement sur les réseaux sociaux

L'autrice-compositrice-interprète avait annoncé qu'elle prenait une pause d'Instagram la semaine dernière...
Ophélie Boisvert via Instagram/safianolin

Safia Nolin a déposé une plainte en bonne et due forme au Service de police de la Ville de Montréal pour harcèlement sur les réseaux sociaux, rapporte le Journal de Montréal mardi.

L’artiste a rencontré les enquêteurs du poste de quartier 44, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, jeudi dernier. Une requête qui a été prise au sérieux par les agents du SPVM, a confié «une source au fait des événements» au quotidien montréalais.

Le SPVM a refusé de confirmer le dépôt de la plainte au HuffPost Québec.

«De façon générale, le SPVM ne confirme ni infirme le dépôt de plaintes pour des raisons évidentes de confidentialité», a indiqué une porte-parole du SPVM.

Safia Nolin a dû essuyer son lot de critiques, d’attaques virulentes et d’injures depuis qu’elle a allégué publiquement avoir été victime d’agression sexuelle et de racisme de la part de Maripier Morin, le 7 juillet dernier.

La semaine dernière, l’autrice-compositrice-interprète annonçait qu’elle prenait une nouvelle pause d’Instagram.

«Je me pousse d’Instagram. Bon mois d’août tout le monde. Merci du support. Cette plateforme me fait souffrir», avait-elle notamment déclaré. L’annonce a elle-même amené son lot de commentaires haineux ou désobligeants envers la femme de 28 ans.

En mai 2019, Safia Nolin avait publié un message similaire avant de prendre une brève pause du réseau social.

«Je ne me sens pas bien ici, mais j’en ai besoin pour pouvoir partager ma musique et pour pouvoir aussi entrer en contact avec des gens que j’aime. Ce n’est pas bon pour ma carrière, mais je pense que ma santé mentale est plus importante», avait-elle expliquée à l’époque.

Le HuffPost Québec a contacté Safia Nolin pour obtenir ses commentaires.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.